Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mardi 18 octobre : Petite virée à V.T.T.

La saison hivernale approche et il est de bon ton de trouver des palliatifs aux sorties sur route quand la météo fera des siennes et empêchera de pouvoir rouler de façon régulière sur les axes bitumés. Pour cela il y a le Home Trainer (avec l'avantage de faire du vélo à domicile et à l'abri) et aussi le Vélo Tout Terrain. Le VTT permet d'évoluer à l'extérieur tout en restant pas trop loin de la maison et d'y revenir rapidement si besoin.

Aujourd'hui j'ai pris la 2° option. La semaine s'annonce pessimiste avec un vent marin actuel qui est annonciateur de mauvais temps. Pas de sortie avec Arnaud car il est prévu un fort vent (70 Km/h) ainsi que des précipitations importantes, à partir de ce soir et pour la suite de la semaine (phénomènes méditerranéens ou cévenols).

Il ne pleut pas, alors je vais faire une petite virée environnante avec mon VTT. Le vent est bien là et le ciel est sombre, menaçant. C'est parti...

 

Direction le Pech d'ORNAISONS.
Direction le Pech d'ORNAISONS.
Direction le Pech d'ORNAISONS.

Direction le Pech d'ORNAISONS.

Je monte en direction du Pech d'ORNAISONS. Mon intention est de sillonner les différentes pistes sur lesquelles on peut bien randonner aussi bien à pieds qu'à vélo. Je suis le chemin habituel et soudain je suis obligé d'enjamber un talus qui ferme ce chemin. Je poursuis de l'autre côté et je constate qu'une nouvelle piste a été ouverte, ça monte mais elle est bien large et bien stabilisée. Poussé par la curiosité, je décide de la suivre. En face j'aperçois la ligne de crête du Parc Éolien de NÉVIAN. Je n'ai aucune envie d'aller là-bas.

Nouvelle piste
Nouvelle piste
Nouvelle piste
Nouvelle piste

Nouvelle piste

Je poursuis sur cette nouvelle piste et c'est la descente abrupte (20%). N'ayant pas l'âme d'un cascadeur, je fais très attention et quand j'arrive au plus bas, je me rends compte que je suis à l'orée du domaine privé de BOUQUIGNAN où les vététistes ne sont pas appréciés. J'ai un mauvais souvenir d'un passage par ce Domaine où j'avais dû tester ma réactivité en côte après avoir été poursuivi par 2 molosses qui semblaient affamés. Bon tant pis je prends à gauche et vais faire les lisières des vignes pour éviter de rouler sur la route.

En passant par les lisières de vignes
En passant par les lisières de vignes
En passant par les lisières de vignes
En passant par les lisières de vignes

En passant par les lisières de vignes

C'est ainsi que j'arrive au pied du "Mur des Éoliennes de NÉVIAN". 900 mètres de route - le plus petit pourcentage est à 11% et le plus élevé à 17%. En plus j'ai le vent de face. Je mets tout à gauche et je monte jusqu'au sommet sur la ligne de crête. Là on sent vraiment bien le vent.

Le ciel est toujours aussi menaçant.

Sur la ligne de crête du Parc Éolien de NÉVIAN
Sur la ligne de crête du Parc Éolien de NÉVIAN
Sur la ligne de crête du Parc Éolien de NÉVIAN
Sur la ligne de crête du Parc Éolien de NÉVIAN
Sur la ligne de crête du Parc Éolien de NÉVIAN
Sur la ligne de crête du Parc Éolien de NÉVIAN

Sur la ligne de crête du Parc Éolien de NÉVIAN

Je défile devant ces 21 éoliennes pour arriver jusqu'à une piste qui traverse un espace boisé. Attention c'est mercredi, jour de chasse ! Pour la circonstance j'ai mis mon gilet jaune et mon casque est blanc. Je ne voudrais pas être confondu avec un sanglier, je n'en ai pas la pilosité.

Petite pause à la citerne réserve d'eau.

Les beaux chemins boisés
Les beaux chemins boisés
Les beaux chemins boisés

Les beaux chemins boisés

Direction BIZANET mais je cherche des sentes adjacentes au chemin que j'ai l'habitude d'arpenter. J'ai l'impression de tourner en rond et je trouve la sortie à proximité de l'entrée du village de BIZANET. Je repars sur les hauteurs et comme je me trouve à proximité du domicile de Georges, j'en profite pour aller me faire payer le café. C'est ce qui se passe. Sympathique pause et je repars. Sentiers caillouteux, chemin de randonnée et je me retrouve en lisière de l'Autoroute.

Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour

Le retour

Je reviens à ORNAISONS mais j'ai vu du côté de CRUSCADES que d'autres éoliennes étaient en train d'être montées. Encore un pic de curiosité  qui m'amène à proximité de ces ventilateurs géants. J'ai vu, je peux rentrer. Le vent contrarie quelque peu mon retour mais j'arrive à ORNAISONS pleinement satisfait de ma sortie : presque 34 km  à évoluer en pleine nature. Du plaisir malgré quelques difficultés.

Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour
Le retour

Le retour

Tag(s) : #Sorties
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :